Savoir renoncer. Adieu Atkinson Point.

Raphaël Domjan > Expéditions > Savoir renoncer. Adieu Atkinson Point.

Blog du 16 juillet 2015 – Atkinson Point

Savoir renoncer. Adieu Atkinson Point.

Mercredi 15 juillet

Nous repoussions chaque jour cette décision qui devenait inéluctable. Après deux semaines d’attente pour que les glaces veuillent bien nous laisser passer, Anne et moi avons progressé d’environ 180 kilomètres à l’est, où nous sommes maintenant bloqués depuis deux semaines par une météorologie capricieuse de vents défavorables, de pluie et de brouillard.

Nous devons nous rendre à l’évidence, déjà un mois d’attente au compteur, une météorologie qui ne semble pas vouloir nous laisser passer. Aujourd’hui nous n’avons plus le temps nécessaire à disposition pour réaliser dans l’intégralité, comme nous l’avions imaginé, la traversée du passage du Nord-Ouest.

Nous avons entamé nos réserves de nourriture, et même rejoindre le prochain village, Paulatuk, qui se trouve à 700 kilomètre de navigation, devient hypothétique. La mort dans l’âme, nous avons décidé de retourner à Tuktoyaktuk dès que les conditions le permettront.

Dans ce genre d’expédition, le plus important c’est de revenir. Nous avons réalisé une belle démonstration, en réussissant la première navigation solaire polaire de l’histoire. La porte est maintenant ouverte pour que d’autres explorent cette nouvelle route solaire. Reculer, dans ce genre de tentative qui repousse les possibilités de l’utilisation de l’énergie solaire à leur limite, fait partie intégrante de l’aventure

Jeudi 16 juillet

Cette fois les vents d’est devraient nous permettre de bien progresser en direction de Tuktoyaktuk. Nous quittons notre cabane où nous avons vécus deux semaines, cet abri providentiel qui nous a protégé des tempêtes et des moustiques. Notre Happy Lilly a, quant à elle, décidé de rester ici, elle gardera cet abri perché sur le toit du monde. Bonne chance à toi ma Happy Lilly, prend soin de toi, tu vas me manquer. Atkinson Point tu resteras dans notre cœur.

Maintenant, cap à l’ouest.
Raphaël

Autres articles

Premier atterisage d’un avion solaire à Neuchâtel.

Nous avons réalisé un premier vol au départ de Payerne pour rejoindre l’aéroport des Eplatures dans le canton de Neuchatel, avec un atterisage a plus de 1’000 mètres d’altitude. Le samedi 14 mai, nous avons réalisé un saut depuis SolarStratos, le deuxième saut depuis un avion éléctrique et solaire de l’histoire. Merci à l’équipe de canal alpha de nous avoir suivi pour ces belles étapes solaires dans les montagnes Neuchateloises. https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/26510/un-premier-avion-solaire-sest-pose-aux-eplatures canal alpha, journal du 13 mai 2022 https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/26523/la-fete-plane-sur-les-eplatures Canal Alpha, journal du 14 mai 2022

PlanetSolar dans la région

Merci à la rédaction du journal de la région d’Yverdon-les-Bains pour ce sympathique article sur la commémoration de notre tour du monde solaire. Heureux d’avoir notre base depuis touites ces années dans cette magnifique région au bord du lac de Neuchâtel. #laregion #yparc #yverdonlesbains #planetsolar

Joyeux anniversaire MS PlanetSolar

le 4 mai 2012, à 14h12 heure local de Monaco on bouclait le premier tour du monde à l’énergie de l’histoire. la fin d’une aventure extraordinaire. Merci à tous mes compagnons d’aventure Erwann le Rouzic, Patrick Marchesseau, Jens Langwasser, Christian Ochsenbein, Alexis Domjan, Patrick Cotting, Wictor Koreva et toutes les personnes qui nous ont aidé a réàliser cette incroyable aventure autour du monde. On avait envie de partager avec vous ce voyage porté grâce au soleil. Merci à Stephane Chopard pour ce film qui retrace cette aventure.

Archives

Categories