2ème jour de course / Zweiter Tag

Raphaël Domjan > Expéditions > 2ème jour de course / Zweiter Tag

Nous avons passé peu de temps au lit cette nuit… pas plus de 3h30. Les 2 participants qui partageaient notre petite maison ont dû tomber du lit ce matin : à 6h00 ils étaient frais et dispo pour prendre la route. Comme nous étions en dernière position dans la ruelle, il a fallu déménager pour les laisser partir… et remarquer, une 2ème fois, que la charge mise à notre disposition n’a pas bien fait son travail. Nous avons 90 km à faire avec 70 km d’autonomie. Patience donc et retour au lit. Nous passons récupérer Britta et circulons ensuite sur une belle route de vignobles, à vitesse réduite car nous devons économiser un maximum nos batteries.

Nous passons une partie de la matinée à chercher une borne de recharge… sans trop de succès. Le patron d’un garage Ford est tout content de nous aider et se démène comme un fou pour nous dépanner. Conclusion : Ford nous a livré un système de chargement rapide aux normes nord américaines… Nous découvrons aussi qu’avec du 220 V il nous faut non pas 7 heures pour recharger complètement nos batteries mais 11 heures. A ce stade nous ne savons pas comment nous allons continuer les 160 km restants. Nous retrouvons un équipage dans la même situation que nous autour d’un plat du jour.

65 km d’autonomie pour 65 km à faire, nous n’avons pas le choix, le garage ferme et nous devons partir. Entorse au règlement, nous prenons l’autoroute pour un record de vitesse : 60 km/h… Et c’est alors que nous découvrons l’équipage du resto qui nous dépasse en suçant la roue d’un gros camion. Nous leur emboîtons le pas pour profiter de l’aspiration et pour un nouveau record : 80 km/h. Alors qu’avec les batteries rechargées nous pourrions rouler à plus de 150 km/h.

Nous arrivons à l’étape avec un peu de retard et surtout avec 9 km d’autonomie : de quoi participer au slalom organisé sur un circuit de formation. Mark nous sauve le coup en nous proposant une charge rapide de 32 ampères. Malgré cet apport nous ne pouvons pas visiter Gratz à vélo mais nous chargeons les batteries et patientons avec les 2 motards et l’équipage anglais. A 17h30 nous quittons les lieux et rejoignons le rallye pour un événement fort sympathique sur le terrain de football de Deutschlandsberg. Là nous laissons notre focus électrique pour la nuit et chargeons à nouveau nos batteries sur une installation solaire.

Bonne nuit à tous et a demain, où l’on espère avoir des batteries enfin pleines d’électrons.
Alain et Raphaël

Deutsch

Wir hatten eine kurze Nacht, mehr als dreieinhalb Stunden Schlaf gab es nicht. Die zwei Teilnehmer, die mit uns im kleinen Häuschen übernachtet haben, müssen aus dem Bett gefallen sein: Um 6.00 Uhr früh waren sie bereits frisch und bereit für die Abfahrt. Da unser Fahrzeug zuvorderst im Strässchen stand, mussten wir umparken – und ein zweites Mal feststellen, dass die Ladeinfrastruktur nicht gut gearbeitet hat. Wir müssen 90 Km fahren mit Elektrizität für nur 70 Km. Geduld also und zurück ins Bett. Anschliessend holen wir Britta ab und fahren langsam, da wir Strom sparen müssen, über eine schöne Strasse durch Weinberge.

Am Vormittag müssen wir eine Ladestation suchen – ohne grossen Erfolg. Der Besitzer einer Ford-Garage hilft uns aber gerne weiter und versucht wie wild, uns wieder fahrbereit zu bringen. Nur: eine Schnellladung braucht spezielle Installationen und die Kabel in unserem Auto passen hier nicht. Und: mit der Spannung, die wir vor Ort vorfinden, dauert eine Ladung elf Stunden. Unter diesen Voraussetzungen wissen wir nicht, wie wir die restlichen 160 Km heute schaffen sollen. Wir treffen auf ein anderes Team, das vor denselben Problemen steht wie wir.

Wir haben eine Autonomie von 65 Kilometern, um 65 Kilometer zu fahren. Aber wir haben keine andere Wahl. Die Garage schliesst und wir müssen weiter. Entgegen dem Reglement wählen wir den Weg über die Autobahn und setzen einen neuen Geschwindigkeitsrekord: 60 Km/h… Und da sehen wir das andere Team wieder. Es überholt uns im Windschatten eines Lastwagens. Wir hängen uns an sie und profitieren ebenfalls vom Windschatten. Neuer Rekord : 80 Km/h. Das im Gegensatz zu den 135 Km/h, die der Focus Electric mit vollen Batterien fahren würde.

Wir erreichen die Zwischenetappe mit nur wenig Verspätung und noch Elektrizität für 9 Km in den Batterien : damit konnten wir noch am Slalom teilnehmen. Mark hat uns eine Schellladung mit 32 Ampère angeboten – und uns damit gerettet. Wir mussten zwar auf die Fahrrad-Stadtrundfahrt in Graz verzichten, dafür konnten wir unsere Batterien wieder vollständig laden. Die  Wartezeit teilten wir mit den beiden Fahrern der elektrischen Motorräder und dem britischen Team. Um 17.30 brechen wir wieder auf und stossen an einem sehr sympathischen Anlass auf dem Fussballfeld von Deutschlandsberg auf den Rest des Feldes. Da lassen wir den Ford Focus Electric über Nacht stehen und laden von neuem die Batterien an einer Solarinstallation auf.

Gute Nacht allen und bis morgen. Da haben wir hoffentlich wieder Batterien, randvoll mit elektronen.

Alain und Raphaël

IMG_0637

Autres articles

Premier atterisage d’un avion solaire à Neuchâtel.

Nous avons réalisé un premier vol au départ de Payerne pour rejoindre l’aéroport des Eplatures dans le canton de Neuchatel, avec un atterisage a plus de 1’000 mètres d’altitude. Le samedi 14 mai, nous avons réalisé un saut depuis SolarStratos, le deuxième saut depuis un avion éléctrique et solaire de l’histoire. Merci à l’équipe de canal alpha de nous avoir suivi pour ces belles étapes solaires dans les montagnes Neuchateloises. https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/26510/un-premier-avion-solaire-sest-pose-aux-eplatures canal alpha, journal du 13 mai 2022 https://www.canalalpha.ch/play/le-journal/topic/26523/la-fete-plane-sur-les-eplatures Canal Alpha, journal du 14 mai 2022

PlanetSolar dans la région

Merci à la rédaction du journal de la région d’Yverdon-les-Bains pour ce sympathique article sur la commémoration de notre tour du monde solaire. Heureux d’avoir notre base depuis touites ces années dans cette magnifique région au bord du lac de Neuchâtel. #laregion #yparc #yverdonlesbains #planetsolar

Joyeux anniversaire MS PlanetSolar

le 4 mai 2012, à 14h12 heure local de Monaco on bouclait le premier tour du monde à l’énergie de l’histoire. la fin d’une aventure extraordinaire. Merci à tous mes compagnons d’aventure Erwann le Rouzic, Patrick Marchesseau, Jens Langwasser, Christian Ochsenbein, Alexis Domjan, Patrick Cotting, Wictor Koreva et toutes les personnes qui nous ont aidé a réàliser cette incroyable aventure autour du monde. On avait envie de partager avec vous ce voyage porté grâce au soleil. Merci à Stephane Chopard pour ce film qui retrace cette aventure.

Archives

Categories