Arrivée à Atkinson Point

Raphaël Domjan > Expéditions > Arrivée à Atkinson Point

Blog du 3 juillet 2015 – Atkinson Point

Incroyable ça fonctionne, c’est génial.

Mardi 30 juin

Les glaces semblent vouloir nous laisser passer et la météo est plutôt favorable. Nous disons au revoir à Patsy, responsable du meilleur et presque unique bed & breakfast de Tuktoyaktuk.

Nous mettons cap à l’est, le vent est de travers, mais le courant nous pousse pour sortir de la baie de Tuktoyaktuk. Nous posons notre premier bivouac sur une plage, qui, si on omet les moustiques, est paradisiaque. Nous trouvons du bois qui a dérivé depuis la Sibérie et l’on fait un super feu, qui nous permet de diminuer un peu le nombre des moustiques qui nous tournent autour.

Mercredi 1er juillet

Nous reprenons notre route et, au moment, du départ trois caribous viennent nous dire bonjour, ils sont majestueux et très curieux. J’imagine qu’ils doivent se demander qu’elle genre d’espèce bizarre nous sommes, handicapés par nos combinaisons étanches.

Nous devons passer Warren point, nous longeons une bande de sable qui nous semble infinie. Nous luttons contre le vent et les courants contraires. Impossible de s’arrêter car la plage et ses vagues briserait nos embarcation. Nous sommes donc contraints d’avancer en haute mer, avec des vagues bizarres. Par deux fois, une déferlante submerge mes panneaux solaires avant. Mais nous parvenons, en vidant mes batteries, à passer ce cap et à trouver un abri à l’intérieur de la baie. Mais cette journée nous auras permis d’observer des caribous, des belugas et plusieurs phoques.

Jeudi 2 juillet

Nous mettons le cap sur Atkinson Point avec mes batteries pleines et rechargées durant la nuit. Juste incroyable de voir que nos prédictions étaient correctes. Je peux naviguer toute la journée et mes batteries se rechargent pendant que l’on se repose tranquillement. Nous profitons d’une belle journée, du soleil et pas de vent, ce qui nous permet d’avancer à près de 4 nœuds. Nous croisons nos premiers icebergs. Juste magnifique ces blocs de glaces qui dérivent et semblent nous attendre.

Après un détour de plus de 10 kilomètres pour contourner un banc de sable et avoir cassé le remonte moteur de mon kayak et un support de mes panneaux solaires, nous arrivons enfin à Atkinson Point, une petite cabane nous attends, posée au milieu d’une ancienne piste d’aviation militaire. Qu’elle bonheur de trouver un abri. Ce soir, c’est le 5 étoiles.

Vendredi 3 juillet

Lors de notre petit déjeuner, un hélicoptère vient se poser à côtés de notre petite cabane. Il y a un point de ravitaillement avec des fûts de kérosène. Alors qu’ici nous manquons d’eau, il y a des centaines de litres d’essence. Le pilote est suisse, ce sont des scientifiques qui viennent faire des observations sur les changements climatiques. Ils nous donnent un peu d’eau et repartent aussi vite qu’ils sont arrivés. Je profite de cette journée pour réparer mon kayak alors qu’Anne la passe à faire bouillir de l’eau de l’étang. Car nous avons devant nous trois à quatre jours de navigations difficiles, entre des bancs de sable, du vent et probablement pas d’eau potable.

A bientôt,
Raphäel

 

Autres articles

SolarStratos sur Europe1, notre planète

https://www.europe1.fr/emissions/fanny-a-la-ferme/solarstratos-un-avion-dans-la-stratosphere-sans-energie-fossile-4005897

Migros magazine 2020

Découvrez nos aventures solaires dans le #migrosmagazine de cette semaine. #solarenergy #SolarStratos photos #FredMerz Couverture Migros magazine novembre 2020

Paramag octobre 2020

Yes we are in the special 400 of #paramag #solarstratos #electricflight #solarskydives #electricskydives

Derniers articles

Archives

Categories